Matra 530 LX

Matra 530 LX

  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX
  • Matra 530 LX

Le rachat des Automobiles René Bonnet le 1er Octobre 1964 par Matra est suivi de la création de la branche Matra Sports deux semaines plus tard, marquant le début d’une aventure automobile peu commune. Parmi les cadres de la nouvelle société se trouve Jean Luc Lagardère. Il détermine rapidement un plan d’action et des objectifs à atteindre : obtenir les titres constructeurs en Formule 1 et en endurance. Le top, pas moins. S’agissant des véhicules de série, malgré ses qualités sportives, la Djet est chère à produire, pointue à conduire, donc difficile à vendre. Elle fait aussi partie du passé, elle est donc condamnée à très court terme. Le cahier des charges de la remplaçante est exigeant : combiner un moteur central arrière avec quatre places (enfin, 2+2…) pour un prix deux fois moindre que la Djet. Le style inspiré de la Matra 620 de course est approuvé fin 1964. La plateforme en éléments en tôle soudés se substitue au châssis-poutre et la carrosserie est réalisée en résine époxy. Si des moteurs BMW et Renault ont été étudiés pour motoriser la future 530, c’est finalement le V4 Ford et sa boîte qui sont retenus, car compacts et fiables.

Cette 530 se veut moins sportive et plus « conviviale » que la Djet et innove bien plus que les roadsters anglais alors à la mode. Sa ligne, sa conception, son équipement et sa présentation en sont les preuves. La clientèle y est réceptive même si plusieurs freins empêchent une diffusion plus large : une qualité de fabrication un peu juste, des performances limitées, un réseau de distribution trop embryonnaire. Rajoutons à cela une esthétique qui se démode vite et la carrière de la 530 prendra fin en 1973. Pour autant, la « Voiture des copains » comme la surnommait Matra (en référence aux auditeurs des yéyés) en aura eu pas mal… des copains.

Commercialisée en Juin 1967, la Matra Sports 530 est un coupé 2+2 avec demi-toits amovibles et panneaux de carrosserie en matériau composite. Affichant ainsi un poids contenu, le modeste V4 Ford de 73ch permet tout de même à la voiture d’atteindre 172km/h en vitesse de pointe.

Notre exemplaire, baptisé MS 530 LX, date de Novembre 1972 et a ainsi bénéficié de l’ensemble des améliorations apportées à cette auto durant sa carrière : moteur avec carburateur double corps, production à l’usine Matra de Romorantin (au lieu de Creil chez Brissonneau), butoirs de pare-chocs avant, panneau arrière avec bandeau noir, moulures de bas de caisse, tableau de bord à décor bois, sièges Cosmo sans oeillet, montre et allume-cigare, grille de boîte en H et demi-toits amovibles (par opposition à la MS 530 SX au toit fixe).

Nous disposons d’un dossier de factures et photos qui démarre en 2008 et qui retrace l’ensemble des travaux réalisés depuis. C’est en 2013 et 2014 que cette superbe MS530 a été restaurée, sans aucune retenue. Le moteur Ford 1,7l a été refait à neuf : pistons, arbre à cames, soupapes, pignonnerie aluminium, pompe à huile neuve, pompe à eau neuve, allumage électronique, pompe à essence électrique… La carrosserie et la sellerie ont également été entièrement revues.

N’ayant parcouru que 5.000km depuis cette impressionnante restauration, cette MS 530 LX se trouve dans un état quasiment irréprochable.

 

  • 19 Mai 1995 : Passage au contrôle technique à 81.946km
  • 8 Juin 1995 : Changement de propriétaire
  • 29 Mai 2004 : Passage au contrôle technique à 85.420km
  • 6 Août 2008 : Passage au contrôle technique à 85.705km
  • 2 Juillet 2009 : Changement de propriétaire
  • 22 Juillet 2009 : Passage au contrôle technique à 87.684km
  • 4 Octobre 2011 : Passage au contrôle technique à 92.957km
  • 1er Octobre 2013 : Passage au contrôle technique à 94.802km
  • 30 Octobre 2013 : Changement de propriétaire
  • 2013/2014 : Restauration totale de la voiture : réfection moteur, boîte, trains roulants, suspension. Remise en état carrosserie et sellerie.
  • 5 Mai 2015 : Passage au contrôle technique 96.393km
  • 19 Juillet 2017 : Passage au contrôle technique à 98.687km
  • 5 Octobre 2017 : Changement de propriétaire
  • 3 Novembre 2017 : Entretien annuel incluant le remplacement de l’émetteur d’embrayage et du câble de compteur à 99.210km
  • 31 Juillet 2020 : Entretien annuel incluant réglage du jeu aux culbuteurs, remise en état carburateur, pose d’un allumage neuf (tête, doigt, bougies et faisceau) à 101.274km

VENDUE

.

Spécifications

Matra
530
1973
102.300 km
1.699 L
Blanc
Noir
Manuelle
Propulsion
Essence
28.11.1972
10 CV fiscaux
Non-récupérable
 

Contactez nous!

Contact