Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa

Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa

  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa
  • Maserati 4200 Spyder Cambiocorsa

Lorsque Alejandro de Tomaso a vendu Maserati au groupe Fiat en 1993, tout le monde s’attendait à une spectaculaire renaissance de la légendaire marque au trident. Celle qui incarnait l’une des plus redoutables rivales de Ferrari dans les années 60 et 70 à toutefois dû attendre de passer – ironie du sort – sous le contrôle du Cheval cabré, en 1999, pour réellement décoller. Ainsi est née la Maserati 3200GT aux célèbres feux arrière en forme de boomerang, auto par laquelle Maserati a su (re)séduire la clientèle.

Puis en 2001, l’appellation 3200GT passe à celle de Coupé, et ce, pour célébrer l’apparition sous le capot d’un nouveau V8 atmosphérique de 4.244 cm3 développant 390ch. Mais les modifications vont plus loin encore : la place à bord est légèrement augmentée, la finition et l’équipement général sont plus flatteurs, la suspension pilotée s’est améliorée… Cette auto peut en outre, recevoir une nouvelle transmission à commandes au volant baptisée ‘Cambiocorsa », elle constituera la majorité des ventes.

La version Spyder que nous présentons aujourd’hui n’est pas qu’une version décapsulée du Coupé. Il bénéficie en effet d’un châssis à empattement raccourci de 220mm qui en fait une stricte deux places. Ce sacrifice en matière d’habitabilité est récompensé par un comportement routier plus dynamique, et une agilité accrue. Les aptitudes sportives du Spyder dépassent ainsi largement celles de ses rivales directes (Porsche 911 et Jaguar XKR) sans que le confort en pâtisse réellement. C’est pourquoi beaucoup ont alors considéré cette Maserati comme la référence de la catégorie.

Notre exemplaire connait ses premiers tours de roue à Stuttgart en Allemagne, et connaîtra qu’un seul et unique propriétaire. Soucieux d’apporter le meilleurs soin possible à son auto, elle ne sera suivi que par le concessionnaire Maserati l’ayant livré neuf.

  • 3 Juillet 2002 : Livraison du véhicule neuf par Maserati Stuttgart
  • 8 Avril 2003 : Entretien annuel par Maserati Klaiber – Öhringen (Allemagne) à 3.020km
  • 29 Novembre 2004 : Entretien annuel par Maserati Klaiber – Öhringen à 8.351km
  • 1er Août 2007 : Entretien annuel par Maserati Klaiber – Öhringen à 13.560km
  • 18 Juin 2009 : Entretien annuel par Maserati Klaiber – Öhringen à 17.484km
  • 29 Juin 2011 : Entretien annuel par Maserati Klaiber – Öhringen à 20.363km
  • 21 Juin 2013 : Entretien annuel par Maserati Klaiber – Öhringen à 23.960km
  • 9 Juin 2015 : Passage au contrôle technique à 26.106km
  • 29 Août 2019 : Passage au contrôle technique à 33.413km
  • 12 Septembre 2019 : Entretien annuel par Maserati Klaiber – Öhringen incluant le remplacement des 4 pneus et du compresseur de climatisation à 33.415km

VENDUE

.

Spécifications

Maserati
4200
2002
36.200 km
4.244 L
Gris
Noir
Robotisée
Propulsion
Essence
03.07.2002
32 CV fiscaux
Non-récupérable
 

Contactez nous!

Contact