Lamborghini Espada 400GT Série II

Lamborghini Espada 400GT Série II

  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II
  • Lamborghini Espada 400GT Série II

La première véritable Lamborghini quatre places fut présentée au Salon de Genève en mars 1968. Baptisée Espada et dessinée par Marcello Gandini, elle prenait place dans la gamme entre la 2+2 Islero et la déjà mythique Miura. C’était à l’époque la plus rapide automobile à quatre places au monde, avec 325 chevaux sous l’interminable capot avant. En novembre 1969, l’Espada Série II fut présentée, avec des modifications concernant notamment le tableau de bord, de nouveaux freins et une puissance amenée à 350 chevaux. Au Salon de Turin 1972, la Série III apporta à son tour nombre d’améliorations, dont une bien utile direction assistée en série et un tableau de bord plus conventionnel ainsi que de nouvelles jantes. Produite jusqu’à la fin de l’année 1978 à seulement 1224 exemplaires, l’Espada est une voiture exclusive, performante et racée. On dénombre 575 exemplaires de Série II fabriqués entre Décembre 1969 et Novembre 1972.

Livré neuf en 1971 au concessionnaire parisien V.P.M (Voitures Paris Monceau), notre exemplaire a été entretenu aux établissements Ciclet, spécialiste de la marque. Lorsqu’elle change de main en 1991, elle est encore complètement d’origine et le compteur affiche 70 505 km.
Le second et dernier propriétaire en date, décide de la faire entièrement restaurer. Elle est confiée aux établissements Pozzi qui se chargent de la démonter entièrement, de la décaper et de la repeindre. La teinte Verde metallizzati d’origine laisse place à une peinture bleue correspon­dant au code usine 2.463.643. Les belles jantes Campagnolo en «Elektron» sont repeintes et chaussées de pneus Michelin MXV.
A l’intérieur, les cuirs vert olive sont conservés mais reteintés en fauve. Seules les moquettes sont remplacées, les nouvelles provenant directement du four­nisseur d’origine, la maison Paratelli. Au final, c’est l’équivalent de plus de 50 000€ qui sont investis dans cette voiture à l’époque, sans compter son entretien courant… Autrement dit une fortune pour l’époque !
Sur le plan mécanique, divers composants ont été remplacés: amortisseurs, pompe à essence, conduites de carburant jusqu’aux carburateurs Weber, conduites de climatisation, pompe à eau, double système d’assistance de freins, maître-cylindre et étriers de freins Girling. Les deux réservoirs de car­burant ont été remplacés, l’allumage a laissé place à un système électronique inséré dans la tête de distributeur et un échappement inox sur mesure a été réalisé. Aujourd’hui le moteur, entièrement contrôlé, tourne parfaitement.
Cette réfection totale a été effectuée dans le respect scrupuleux des caracté­ristiques d’époque, avec un grand nombre de pièces d’origine.

  • 2 Mars 1989 : Changement de propriétaire
  • 20 Mars 1991 : Passage au contrôle technique à 70.505km
  • 9 Juillet 1991 : Acquisition par le dernier propriétaire en date
  • 11 Avril 2002 : Peinture complète du véhicule
  • 2 Janvier 2007 : Passage au contrôle technique à 72.081km
  • 16 Décembre 2008 : Refection des 4 amortisseurs par Koni
  • 3 Décembre 2009 : Passage au contrôle technique à 72.155km
  • 7 Décembre 2009 : Pose d’un échappement inox, pose d’un allumage électronique, purge du liquide de frein, remise en état du frein à main, remplacement des joints des carburateurs, purge du liquide de refroidissement, remplacement du robinet de chauffage, remise en état de l’alternateur et réglage du train avant par ANEX – Analyses Expertises à 71.141km
  • 7 Décembre 2010 : Remplacement du maître cylindre de frein
  • 13 Décembre 2011 : Passage au contrôle technique à 72.333km
  • 20 Décembre 2011 : Passage au contrôle technique à 72.333km
  • 4 Septembre 2012 : Entretien annuel et remplacement de l’isolant de capot moteur par ARA restauration automobile à 72.467km
  • 10 Décembre 2013 : Passage au contrôle technique à 72.716km
  • 12 Décembre 2013 : Remise en état de l’étanchéité de la pompe à eau par ARA restauration automobile à 72.713km
  • 23 Juillet 2015 : Remise en état de la climatisation, vidange moteur et remplacement du filtre à huile par ARA restauration automobile à 72.947km
  • 2 Décembre 2015 : Passage au contrôle technique à 73.025km
  • 8 Décembre 2015 : Passage au contrôle technique et réglage train avant par ARA restauration automobile à 73.025km
  • 17 Octobre 2016 : Passage au contrôle technique à 73.057km
  • 31 Mai 2017 : Vidange de la boîte de vitesses et vidange du pont par ARA restauration automobile à 73.061km
  • 4 Décembre 2017 : Expertise d’état et de valeur à 73.028km
  • 10 Octobre 2018 : Passage au contrôle technique à 73.198km
  • 20 Février 2020 : Expertise d’état et de valeur
  • 16 Octobre 2020 : Passage au contrôle technique à 73.577km

.

Spécifications

Lamborghini
Espada
1971
74.000 km
3.929 L
Bleu nuit
Fauve
Manuelle
Propulsion
Essence
03.06.1971
23 CV fiscaux
Non-récupérable
 

Contactez nous!

Contact