Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited

Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited

  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited
  • Jeep Grand Cherokee V8 5.2 Limited

Janvier 1992. Une sorte de Jeep Cherokee XJ dopée aux hormones et aux angles arrondis remonte les rues de Détroit en direction du Cobo Hall, où se déroule le North America International Auto Show, entourée de motos de police. A son volant, Robert « Bob » Lutz, patron de Chrysler, et comme passager, Coleman Young, le maire de Détroit. Soudain, la voiture ralentit devant l’une des entrée du Cobo Hall, et s’engage sans problème par les escaliers, prouvant au passage ses capacités de franchissement. Une fois en haut des marches, la Jeep continue son chemin, explosant au passage une large vitre de verre pour finir ensuite au milieu de journalistes impatients de voir cette nouvelle Jeep : le Grand Cherokee ZJ!  https://youtu.be/J9x9YpHTdqk

A son lancement, le Grand Cherokee s’offrait en trois niveaux de finitions, base, Laredo et Limited, mais un seul moteur, le L6 de 4 litres de 190 ch. Mais dès 1993, apparaissait un V8 Magnum de 5.2 litres et 225 chevaux. En 1996, le Grand Cherokee recevait un léger lifting pour devenir celui que nous présentons aujourd’hui. Rapidement, le ZJ rencontrera un succès phénoménal gagnant de nombreux prix : Truck of the year (Motor Trend), ou bien Four wheeler of the year (Four Wheeler Magazine) entre autres, avant d’être remplacé par une nouvelle version plus moderne, le WJ, en 1999.

Aujourd’hui, s’offrir un ZJ c’est s’assurer de prestations haut de gamme, de gros moteurs et de capacités de franchissement hors norme pour des tarifs encore relativement modestes.

Notre exemplaire fut livré neuf en Espagne et c’est en 2018 que nous l’avons importé. Après avoir connu un premier heureux propriétaire pendant deux années, nous avons eu le plaisir de pouvoir le racheter. Equipé des options toit ouvrant vitré électrique et attelage, il se trouve en parfait état et fait valoir un entretien à jour.

  • 12 Avril 2016 : Remplacement des 4 pneus en Espagne à 138.188km
  • 19 Mai 2016 : Entretien annuel en Espagne
  • 6 Novembre 2018 : Entretien annuel par nos soins à 159.000km incluant les vidanges de tous les fluides (moteur, boîte et ponts), remplacement des bougies, des courroies et des plaquettes de frein.
  • 21 Mai 2020 : Entretien annuel à 167.800km

VENDUE

.

Spécifications

Jeep
Grand Cherokee
1997
168.400 km
5.216 L
Noir
Noir
Automatique
Intégrale
Essence
20.05.1997
30 CV fiscaux
Non-récupérable
 

Contactez nous!

Contact