Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet

Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet

  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet
  • Jaguar XJS V12 6.0 Cabriolet

« 10 Septembre 1975:
Une Sombre Journée Pour Modène, Stuttgart Et Turin ».

Avec un humour tout britannique, c’est ainsi que la Jaguar XJ-S fut présentée dans la presse anglaise. Sans aller jusque là, nous estimons cependant que la Jaguar XJ-S a apporté quelque chose dans le domaine des grandes routières rapides et confortables. Indéniablement cette voiture possédait de grandes qualités de base aussi essentielles que le moteur, la boîte de vitesse, la tenue de route et le confort. Les débuts de la Jaguar XJS furent très difficiles tant l’esthétique de cette auto et la qualité de finition étaient controversés. A sa décharge, comment peut-on espérer un accueil chaleureux et objectif de la part des journalistes et des clients lorsque l’on succède à la mythique Type E?

Plus de quatre décennies se sont écoulées depuis, et force est de constater aujourd’hui que la ligne tout à fait baroque à la finesse inimitable de l’XJS est du plus bel effet. L’exceptionnelle longueur de sa carrière commerciale (1975-1996) aura fait taire ses détracteurs de la première heure, et il est désormais temps pour nous de l’apprécier à juste valeur. Car de même que le bon vin, l’XJS se bonifie avec le temps et nous sommes particulièrement séduits par cette ultime évolution. La voici équipée de la dernière version 6 litres du V12 de Coventry, développant 318ch, soit 24 chevaux de gagnés vis à vis du précédent 5,3 l. et un couple maxi qui avoisine désormais le cap magique de 50 mkg. Ce moteur est accolé à une boite automatique GM à quatre rapports offrant deux programmes (sport et normal). Compte tenu de ces performances accrues, la partie châssis a bénéficié de quelques améliorations: renforcement de la plate-forme du cabriolet, de plus réaménagée pour offrir deux places de secours, ainsi que des suspensions renforcées, des freins et des trains roulants améliorés.

Seuls 150 unités de cette version cabriolet 6.0 verront le jours, et notre exemplaire s’en singularise par la présence d’un kit Arden (préparateur «  »officiel » de la marque) composé de 4 jantes en 17′, une suspension rabaissée et une ligne d’échappement plus sonore rendant sa noblesse à la sonorité du V12.

 

D’origine Suisse, cette XJS a bénéficié d’un entretien régulier et rigoureux comme en témoignent son carnet d’entretien et son dossier de factures :

  • 18 Avril 1993 : Livraison par Emil Frey AG – Jaguar Suisse
  • 8 Juillet 1993 : Entretien après livraison par Emil Frey AG à 1.585km
  • 13 Octobre 1994 : Entretien annuel par Emil Frey AG à 15.020km
  • 9 Mai 1996 : Entretien annuel par le concessionnaire Jaguar de Lugano à 24.229km
  • 27 Août 1998 : Entretien annuel par « House of Jaguar AG » à 36.594km
  • 29 Février 2000 : Entretien annuel par Emil Frey AG à 47.774k incluant la purge de liquide de frein
  • 27 Novembre 2000 : Entretien annuel par Emil Frey AG à 60.348km
  • 3 Avril 2002 : Entretien annuel par « Racing Car SA » (Grancia – Suisse) à 74.543km
  • 15 Mars 2007 : Vente du véhicule par Royal Automobile – La Baule à 86.058km
  • 3 Avril 2007 : Passage au contrôle technique à 86.096km
  • 5 Avril 2007 : Entretien annuel par Royal Automobile à 86.102km
  • 17 Novembre 2009 : Remise en état du circuit de refroidissement par Nudant Automobiles (Concessionnaire Jaguar) à 103.520km
  • 25 Février 2010 : Entretien annuel par Nudant Automobiles à 103.950km
  • 27 Avril 2011 : Remplacement des 4 amortisseurs arrière et remplacement de l’étrier avant droit par Pemzec Automobiles (concessionnaire Jaguar de Bretagne) à 108.434km
  • 23 Août 2011 : Passage au contrôle technique à 110.177km
  • 29 Avril 2014 : Passage au contrôle technique à 114.074km
  • 12 Juin 2014 : Changement de propriétaire
  • 27 Avril 2016 : Passage au contrôle technique à 120.796km
  • 4 juin 2016 : Entretien annuel par Euro Repar Car Service à Crac’h (56) à 120.900km
  • 13 Juin 2018 : Passage au contrôle technique à 128.823km
  • 16 Juin 2018 : Entretien annuel par Euro Repar Car Service à 124.637km
  • 4 Avril 2019 : Remplacement de la batterie à 128.914km

Leave your comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.

Spécifications

Jaguar
XJS
1993
131.000 km
5.998 L
Bleu
Beige
Automatique
Propulsion
Essence
01.06.1993
38 CV fiscaux
Non-récupérable
 

Contactez nous!

Contact