Jaguar Type E V12 Roadster BVA

Jaguar Type E V12 Roadster BVA

  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA
  • Jaguar Type E V12 Roadster BVA

Depuis sa sortie en 1961, la Jaguar Type-E suscite les fantasmes par son élégance so British et sa plastique de rêve. Ce chef d’oeuvre fait l’effet d’une bombe au salon de Genève 1961, tant sa beauté, ses innovations et son tarif « raisonnable » par rapport à la concurrence en font l’une des auto les plus désirables d’alors.

Initialement proposée avec des motorisations 6 cylindres, Serie 1 et Série 2, la Série III apparaît en 1971 et se distingue par une noble motorisation V12 5.3 de 272ch, un empattement allongé (+20cm), une calandre agrandie et une largeur de voie aussi large que la carrosserie. D’aucuns décrieront ce nouvel esthétisme lui reprochant l’érosion de la pureté de la ligne originelle, mais force est de constater qu’elle reste une beauté fatale, surtout dans cette version cabriolet. Eu égard à cette généreuse et lourde motorisation et ses dimensions revues à la hausse, la sportivité n’est plus au rendez-vous par rapport aux premières générations. Elle est à considérer comme une élégante GT emblématique des années 60.

La majorité de la production de Jaguar Type E V12 Roadster (7.990 exemplaires) fut exportée aux Etats-Unis. Nous présentons ici une rare version européenne d’Avril 1973 dans son coloris d’origine Bleu « Dark Blue », capote en mohair marine, sellerie en cuir beige. Cette association de couleurs lui confère élégance et distinction, une pure combinaison British! Cette auto fut intégralement restaurée en 2014 par l’Atelier des Moissonniers (dossier photos) : mécanique et carrosserie déposées, moteur ouvert, boîte automatique et pont refaits, sellerie refaite, capote remplacée. La voiture a depuis été largement utilisée sans connaître le moindre problème mécanique. Il faut cependant prévoir une peinture du capot moteur et une révision annuelle. Elle sera ainsi prête à vous emmener dans les plus belles balades comme dans les rallyes les plus prestigieux dans la sonorité envoutante de son V12.

.

Spécifications

Jaguar
Type E
1973
36.160 km
5.3 L
Bleu marine
Beige
Automatique
Propulsion
Essence
12.04.1973
31 CV fiscaux
85000
Non-récupérable
 

Contactez nous!

Contact