Bentley Azure

Bentley Azure

  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure
  • Bentley Azure

Cette Bentley, c’est une oeuvre d’art roulante à ciel ouvert. Même si la marque appartient aujourd’hui au géant Volkswagen, son caractère typiquement british est omniprésent. Walter Owen Bentley, qui fonda sa compagnie en 1919, ne doit donc pas se retourner dans sa tombe. Lui qui, douze ans plus tard, accumulait déjà cinq victoires aux Fameuses 24 Heures du Mans. Malheureusement, même son pilote fétiche, Woolf Barnato, fut impuissant à sortir Bentley de ses difficultés financières, et la marque fut reprise par Rolls-Royce en 1931. Jusqu’en 2002, les Bentley furent ainsi des Rolls jouant moins la carte de la noblesse que celle du dynamisme. Aujourd’hui, Rolls-Royce appartient à BMW et Bentley est passé sous le giron de Volkswagen. Et la gamme s’est développée, via une ligne « prêt-à-porter » en premier lieu, incarnée par les modèles Continental (GT Coupé, GT Speed, GTC et Flying Spur), et maintenant le SUV Bentayga, qui ne peut renier son appartenance au groupe allemand. Et la ligne « haute couture » dans un second temps représentée par l’Arnage (puis la Mulsanne) et l’Azure, sa version découvrable. Toutes deux conservent en effet des gênes Rolls-Royce, à savoir la plate-forme de la défunte Silver Seraph et le moteur huit cylindres en V « six litres trois quarts » gavés par deux turbos. 450ch sont disponibles, mais surtout 875Nm à 1.800tr/min! De quoi déplacer les 2,7 tonnes en moins de 6 secondes pour atteindre 100km/h et pointer à 274km/h.

Peu de plaisir se dégagerait à mon sens d’une conduite aussi sportive, mais savoir que ces performances font partie du champs des possibles suffit à satisfaire pleinement son conducteur. L’Azure se déguste à un autre rythme, sur un filet de gaz le V8 émet un feulement feutré, la boîte automatique enchaine les 6 rapports à son aise et la suspension adaptative contrôle les mouvements de caisse. Le tout avec l’élégance et la grâce qui sied à une Bentley de la meilleure tradition.

Notre exemplaire, d’origine française, n’a connu que deux propriétaires. Le premier ne s’en est que peu servi, puisque la voiture est cédée en 2013 avec moins de 1.000km au compteur. Le second, profond amateur de véhicules d’exception, fera évoluer ce cabriolet Azure sur les routes de Normandie et … de Floride.

  • 28 Novembre 2007 : Mise en service du véhicule
  • 8 Juillet 2013 : Changement de propriétaire
  • 20 Janvier 2014 : Transfert du véhicule vers la Floride à 5.278km
  • 9 Mars 2017 : Entretien par Bentley Miami à 7.364km
  • 13 Septembre 2018 : Passage au contrôle technique français à 8.032km

.

Spécifications

Bentley
Azure
2007
9.500 km
6.75 L
Cream
Ivory
Automatique
Propulsion
Essence
28.11.2007
40 CV fiscaux
129000
Non-récupérable
 

Contactez nous!

Contact